Acheter une tente de camping peu se révéler complexe. Comment s’y retrouver dans une offre toujours plus variée ? Outcamp lève le voile…

De nos jours, il existe bon nombre de marques, de types et de concepts de tentes de camping qui répondent aux différentes problématiques de l’outdoor. Voici quelques conseils pour vous aiguiller dans votre choix de tente, en partenariat avec l’e-commerce Bewak, spécialiste sur le marché des tentes de camping.

En camping, il n’y a pas que la tente Quechua ou encore Cabanon. On distingue 4 grandes familles de tentes qui répondent à des besoins distincts :
• Les tentes gonflables
• Les tentes de camping à montage classique
• Les tentes de camping à montage automatique
• Les tentes de randonnée et de trekking

On affine ensuite la recherche en fonction de ses propres critères.

1) Combien de couchages ?

Pour le camping traditionnel, il est conseillé de choisir une toile de tente avec un couchage supplémentaire afin de créer un coin rangement pour vos valises ou installer du mobilier.

2) L’espace de vie

L’espace de vie correspond à l’espace de la tente de camping hors chambres. Cet espace est plus ou moins grand selon les types de tente. Il est indépendant du nombre de couchages. Par exemple, des tentes familiales 8 places peuvent proposer un espace de vie plus petit que des tentes familiales 6 places.

3) Quelle forme ?

Forme tunnel

Les arceaux en demi-cercle forment un tunnel. Ces tentes de camping sont souvent dotées d’un espace habitable plus important et d’une armature moins lourde.

Forme dôme

Très connues sur le marché, les tentes de camping de forme dôme (aussi appelées “tentes igloo”) font leur preuve depuis les années 1970 grâce à une structure solide et autoportante.

Forme pyramidale

Il en existe deux types, les tipis et les tentes de patrouille.

Les tentes tipis se différencient grâce à leur forme authentique qui rappelle parfaitement les tentes des Indiens d’Amérique du Nord : un ou plusieurs mâts positionnés verticalement viennent supporter la toile pour en faire un abri spacieux et simple à monter.

Les tentes de patrouille, dites également les “tentes canadiennes” sont de largeurs variables. Elles offrent un grand confort mais peuvent parfois se révéler complexes à monter.

4) Quelle matière ?

Les tentes en polyester

Avantages : légères, peu encombrantes, faciles à transporter, séchage rapide, moins onéreuses.
Inconvénients : isolation moyenne, matière moins respirante, moins résistante aux rayons UV, phénomène de condensation, durée de vie plus courte (5-6 ans).

Les tentes de camping polycoton/coton

Avantages : matière à très bonne isolation, limite le phénomène de condensation, durée de vie plus longue (8-10 ans), respirantes et résistantes aux rayons UV.
Inconvénients : lourdes, plus encombrantes, séchage lent, plus onéreuses.5) Quel poids ?

Le poids d’une tente de camping varie en fonction des matériaux utilisés.

L’armature : on distingue 4 types de matériaux sur les tentes de camping : acier, aluminium, fibre de verre et armature gonflable.

Le tissu : le poids d’une toile de tente varie également en fonction de la matière de la toile. On distingue généralement 3 matières principales : coton, polycoton et polyester.

6) Quelle résistance aux intempéries ?

Imperméabilité

L’étanchéité d’une tente de camping est mesurée en schmerbers, une unité de mesure qui permet de connaître l’imperméabilité d’un textile en le plaçant sous un tube que l’on remplit d’eau : plus la hauteur d’eau dans ce tube est importante, plus le tissu de la tente sera imperméable.
Exemple : un double toit qui a une valeur de 5 000 schmerbers, c’est-à-dire 5 000 mm, résiste à 5 m d’eau !
Tous les tissus de double toit en polyester sont étanches grâce à une enduction polyuréthane ou silicone.

Résistance au vent

Toutes les tentes de marque sont testées en soufflerie pour connaître leur résistance au vent. Les tentes The North Face, Vaude, Jack Wolfskin, Force T’en, MSR, Nordisk, Outwell, Easycamp, Robens, Khyam, Wynnster et Vango proposées chez Bewak sont toutes dotées d’une structure résistante au vent grâce à l’intégration de nouveaux systèmes de haubanage. La résistance au vent sur les toiles de tente est classée sur l’échelle de Beaufort, une échelle de mesure qui comporte 13 degrés (de 0 à 12).